OPERA MULTI STEEL

0ms_1985_600_.jpg

Biographie

Première période

Opera Multi Steel est un groupe de Minimal Wave originaire de Bourges et constitué par Catherine Marie, Franck Lopez et Patrick Robin. Pendant l’hiver 82, Franck - suite à son départ du groupe folk médiéval Avaric - fait appel à son amie Catherine ainsi qu'à son frère Patrick, pour former un nouveau groupe. Début 83, celui-ci commence à se produire sur la scène locale. Leur musique est un mélange de Cold-Wave avec une forte imprégnation de musique médiévale. Une mise en scène particulière assez cérémoniale, presque liturgique, et l’allure excentrique du chanteur (fan à cette époque de Robert Smith du groupe The Cure) forgent l’image du groupe. Dès 1984, avec la création de l’association Orcadia Machina pour s’autoproduire et se diffuser, le groupe sort un premier maxi 45 tours éponyme. Une pochette soignée, quatre titres et un premier tirage à cinq cents exemplaires puis un deuxième du même nombre et d’emblée un style inclassable que certains dénommeront par la suite comme étant de « La Cold-Wave sérieusement siphonnée ». En 1985, l’album « Cathédrale » fera suite, puis en 1988, « A Contresens », album qui voit l’arrivée du bassiste Eric Milhiet. Les concerts du groupe s’étalent donc autour de Bourges et sa région mais la diffusion par l’intermédiaire des radios libres et de quelques passages sur FR3 reste assez limitée. Plus tard, des labels comme Dancetaria, New Rose, EmDis ou GMG permettent de diffuser un peu plus largement les albums du groupe hors Région Centre. Les «Douleurs de l’ennui » sort en 1990 … En 1992 enfin, le groupe autoproduit son dernier album « Stella Obcura ». Lassés de se battre pour diffuser leur musique, et en raison des difficultés rencontrées par Patrick dans sa vie personnelle durant cette période, les membres décident alors de mettre un terme à l’aventure OMS.

oms.jpg

Deuxième période

Pourtant en 1995, un label brésilien, Museum Obscuro, sous-division de Cri du Chat Disques prend contact avec les membres du groupe. Le disque « Cathédrale » diffusé un peu par hasard dans quelques discothèques du milieu gothique à São Paulo connaît un franc succès. Avec l'accord d'OMS une compilation « Days of Creation » est alors enregistrée. Cet événement improbable relance le groupe qui est invité dans la foulée à faire une tournée au Brésil et s’enrichit pour l’occasion de la participation de Carine Grieg, avec qui Franck a travaillé entre-temps dans le groupe Collection d’Arnell-Andréa. Suite à cette aventure, le label allemand Triton qui distribuait jusque là les disques « brésiliens » d’OMS en Europe, produit leurs deux derniers albums « Eternelle Tourmente » (1999) et «Une Idylle en Péril » (2002). Mais la disparition du label marque un nouvel arrêt du groupe.

Troisième période

Depuis le début des années 2000, la presse spécialisée ainsi que des labels étrangers et hexagonaux entreprennent cependant de relancer des groupes de la scène Cold-Wave des années 80. Le développement d’Internet tient notamment une place non négligeable dans ce regain d’intérêt. Apparaissent alors un certain nombre de compilations avec des titres d’OMS et des rééditions des albums du groupe. Fin 2007, c’est la réédition de « Cathédrale » sous format CD, puis la sortie d’un coffret trois vinyles produit par un label allemand « Vinyl-on-Demand », anthologie de titres du groupe sortis originellement sur des cassettes à tirages très limités produites par OMS dans les années 80. Ces disques font le bonheur des milieux spécialisés dans de nombreux pays et les premiers albums, devenus collectors, s’arrachent sur le Net à des prix surprenants. En 2008 un double CD compilation « Parachèvement de l’Esquisse » produit par le label brésilien Wave Records et retraçant toutes ces années de carrière devait mettre un point final à l’aventure d’OMS … Mais le groupe revient pourtant en 2010 avec un nouvel album intitulé « La Légende Dorée » . Après des concerts au Brésil en Avril 2011, le groupe va se produire de nouveau en Europe, au Festival Gothique de Leipzig notamment en Mai 2012. Enfin, la formation berruyère, qui n'avait pas donné de concert à Bourges, la ville qui l'avait vu naître, depuis plus de vingt-cinq ans, se produit dans le cadre du Théâtre de Verdure du Jardin des Prés-Fichaux le 26 juillet 2012 pour un spectacle intitulé Eternelle Tourmente en hommage au bas-relief de Vital Coulhon qui orne l'un des bassins du Parc.

Expériences musicales parallèles

Franck a rejoint depuis 1991 Collection d’Arnell-Andréa. Il est toujours bassiste, choriste et guitariste dans ce groupe de Cold-Wave basé à Orléans avec plusieurs albums à son actif et des tournées un peu partout en Europe. Avant même la disparition d’OMS, tous ses membres se retrouvent dans « O Quam Tristis… », un groupe né en 2000, livrant des compositions plutôt électro-médiévales, chantées uniquement en latin. Cette formation poursuit son existence et a enregistré quatre albums : « Funérailles des Petits Enfants » (2000), « Le Rituel Sacré » (2002), « Méditations Ultimes »(2005), « Les Chants Funestes » (2008 ) sortis chez Palace of Worms, label italien. Franck et Eric, sous leurs pseudonymes d’Hugues Dammarie et Emeric Lenotz d’OQT créent aussi Thy Violent Vanities un duo mettant en musique des textes poétiques de William Shakespeare avec un album à leur actif Come to Dust (2004). Franck participe également en tant que chanteur à un groupe électro-pop : les Three Cold Men, avec deux musiciens de São Paulo rencontrés lors de la première tournée brésilienne d’OMS en 1997. Là encore, des tournées sont organisées au Brésil et en Europe en 2005 et 2006 et quatre CDs ont vu le jour.

couv.jpg

Composition du groupe


Patrick L Robin: Chant / Claviers
Franck Lopez: Chant / Clavier / Guitare / Flûte
Catherine Marie: Claviers / Voix
Eric Milhiet : Basse / Claviers / Flûte




Discographie

OMS Eponyme(1984) Maxi 45T

Cathédrale (1985) LP

Personne ne dort (1987)45T

A Contresens (1988) LP

Les Douleurs de l'Ennui (1990) LP

Les Martyrs (1991) Mini CD

Stella Obscura (1992)

Days of Creation, An Anthology 1984-1994 (1995) CD

Cathédrale + Maxi Eponyme(1997) Réédition CD

Histoires de France (1996) CD

Les Douleurs de l'Ennui (1998) Réédition CD

Eternelle Tourmente (1999) CD

Une Idylle en Péril (2002) CD

Cathédrale (2007) 2ème réédition CD

OMS K7 Tapes Archives (2008) Coffret 3LPs

Parachèvement de l'Esquisse, An ultimate anthology 1984-2002 (2008) Double CD

La Légende Dorée (2010) CD

Histoires de France (2011) Réédition CD revue et augmentée

Cassettographie

Autres Appels (1985)

Eternelle Tourmente (1986)

Opera Multi Steel & Modern Art split tape(1987)

Je regarde la pluie (1987)

Regret qui s’écaille (1987)

Contribution à des compilations

Triton II

Secreto Metro

Grenouille (1987)

Orcades machinales - Volume 3 & 4 (1987)

Passions Organiques - volume 4 “Songs” (1987)

Icare (1990)

Neue Muster Vol.7 (1990)

Beaucoup (1992)

Neue Muster Vol. 10 - Compilation : France (1993)

Isis (1993)

Instants Ardents (1996)

Storm The Palace : Worms A.D. MCXVII (1999)

The Power Of A New Aeon (2000)

Triton III (2002)

Transmission 81-89 The French Cold Wave (2005)

RVB~Transfert (2006)

Movement One Volume 1 (2006)

15 (2006)

Wave Klassix Volume 1 (2007)

Ruines & Vanités (2008)

Liens externes

Site officiel Opera Multi Steel: http://pagesperso-orange.fr/opera.multi.steel/index.htm

Site officiel O Quam Tristis : http://site.voila.fr/o.quam.tristis/accueil.html

Site officiel Collection d'Arnell-Andréa: http://cdaa.free.fr/

Site officiel The Three Cold Men: http://pagesperso-orange.fr/the.three.cold.men/index.htm

Site officiel Thy Violent Vanities : http://thyviolentvanities.site.voila.fr/


Outils personnels