HISTOIRE DU BERRY
	Ce résumé de l’histoire du Berry a été fait
	A partir de  « L’HISTOIRE DU BERRY » de J-B
	PERCHAUD Inspecteur de l’enseignement 
	Primaire paru au édition BELIN FRERE Librairie 
	Éditeurs 52 rue de Vaugirard PARIS en 1906.   
    Comment écrivait-on l’histoire du BERRY il y a plus de 100 ans. 

Avant l’invasion romaine, nos ancêtres se nommaient BITURIGES. Ils étaient braves hospitaliers, passionnés pour l’ aventures et les combats. A en croire d’anciens historiens, des bituriges étaient conquérants. Sigonèse conduisis une grande armée dans la vallée du Danube. Bellovèse envahit le nord de l’Italie en passant par Marseille. Il bâtit dans la vallée du PO une bourgade qu’il appela Médiolanium qui serait devenu MILAN. En 53 avant Jc les romains assiégèrent BOURGES qui s’appellé AVARICUM situé au milieu de marécages. Désespérant de lever le siège, Vercingétorix ordonna que la ville fut évacuée. Ce fut un échec. César en profita pour lancer l’assaut suprême. Sur 40 OOO habitants seul 800 survécurent. La lutte se termina a Alésia par la défaite de Vercingétorix. La gaule resta sous domination romaine pendant 500 ans. Bourges fut rebâtie. Les bituriges se livrèrent à l’agriculture, au commerce et à l’industrie. Ils prenaient grand plaisir au cirque ou s’égorgaient les gladiateurs. Le christianisme fut préché en Berry par saint Ursin 200 ans après JC. Le Berry eu ces martyres saint Marcel et sainte Rhodène. Lorsque l’empire romain affaibli tomba sous les coups des barbares en 475 les Wisigoths soumirent le Berry. Après avoir vaincu et tué Alaric, roi des Wisigoths, Clovis fit aisément la conquéte du Berry. Sous les Mérovingiens et les carolingiens. La province souvent disputé eut beaucoup à souffrir. Les francs passèrent comme l’ouragan. En 731 ont dit que Charles Martel s’empara de Bourges. En 762 Pépin entra dans la ville avec sa femme Bertrade et fonda un atelier monétaire. Les normands brulèrent Bourges après l’avoir pillée en 877. La féodalité vit la construction de nombreux chateaux et la création de Chateauroux. En 935 les Magyars venus d’Asie envahirent le Berry. Cette époque fut marquée par de nonbreues luttes entres chatelins qui faisait souffrir le peuple. Il était la grande victime de ces temps barbares. En 1001 Eudes Arpin vicomte de Bourges vendit son vicomté au roi Philippe1° pour organiser une croisade pour rejoindre Godefroy de Bouillon. La guerre de 100 ans soumis le Berry a rude épreuves. Le prince noir après avoir devasté l’Auvergne et le Boubonnais vint mettre le siège devant Bourges qui résista.Les Anglais possédaient Vierzon,Aubigny,Chabris et d’autres villes. Charles VI faible d’esprit laissa ses oncles organisaient une expédition contre le Berry Après une longue discussion la paix fut signée. Charles VII doit beaucoup au Berry;En 1423 naquit a bourges le futur Louis XI. Jeanne d’Arc habitat a Bourges chez Marguerite La Touroulde ou elle organisat sa dernière expédition qui causa sa captivitée et son martyre. Jacques Cœur naquit à Bourges et devint argentier du roi. Il était libéral ;les honneurs dont il joissait exitèrent des jalousies.il fut arrété et condamné. Les foires de Lyon furent transféraient a bouges plus central.ces foires donnèrent a la ville plus d’importance et de richesses. Vers 1540 l’unersité de Bourges égalait celle de Paris c’est par elle que la réforme fut lntroduite dans le Berry qui soutins Henri III. Sous Henri IV Bourges retrouva la prostérité. Après son assassinat les troubles recommencèrent dans le Berry.Les protestants s’organisèrent en république indépendante profitant de la faiblesse de Marie de Médicis. Le Berry plus que d’autres provinces connues la sorcéllerie.Il y eu de 1616 à 1619 plusieurs procés de meneux de loups et de jeteux de sorts. Le prince de condè devenu comte de Chateauroux eu un fils faible et malingre qu’il soigna avec l’air doux et sain du Berry et qui devint le grand Condé. Louis XIV fut le roi le plus absolu de l’ancienne France.Il songea a retirer aux protestants les libertés données par Henri IV .Ceux ci préférèrent ou mourir dans leur foi ou émigrer. Il y eu sous louis XV et Louis XVI des tentatives pour ramener en Berry le bien -ètre; mais la famine désolait souvent la région. Depuis Richelieu,les provinces etaient administrées par des intendants.Necker proposa de créer des assemblées de notables,Louis XVI accepta l’essai sur deux villes:Bordeaux et Bourges en 1778.Elle proposa des mesures intelligentes. Neker fut renvoyé.L’assemblée de Bourges ne se réunira plus. A la fin de juillet 1789 la terreur règne dans le Berry, on craignait l’arrivée de brigants,on vit bientôt que les craintes etaient sans objet. Pour favoriser l’esprit de la révolution ,on divisa le territoire en départements. Le Berry en forma deux, l’INDRE et le CHER La révolution ne provoqua pas d‘événement sanglant en Berry.ils y eu des volontaires pour défendre la patrie en danger.Ils se battirent a Wattignies et a Geisbert. Le général Bertrand naquit à Chateauroux,il suivit Napoléon dans son exile lointain. A la fin du règne de Louis Philippe une grande disètte provoqua des troubles à Buzançais vite réprimé par le préfét. Aurore Dupin baronne Dudevant connue dans les lettres sous le nom de George Sand née è Paris en 1804 passa presque toute sa vie à Nohant prés de la Chatre.Elle a passionnément aimé le Berry.


Outils personnels